Développement économique: Les startups face aux défis des financements

Dakarmidi – Wàtu Digital et la Fondation Konrad Adenauer Stiftung ont organisé hier, mardi 24 juillet 2018, une journée de réflexion portant sur les défis à relever par les startups , pour booster la croissance et le développement.

Le but de la rencontre était d’échanger avec les jeunes entrepreneurs, partager les expériences et interpeller l’Etat sur le financement des projets innovants des jeunes qui sont l’avenir du pays. Premiére du genre, cette édition avait pour thème: « Les Startups du Sénégal: comment relever les défis structurels d’un écosystème à forte valeur économique »!

Selon l’obs, elle était l’occasion pour les chefs d’entreprises de partager leurs expériences, d’apporter des idées et d’interpeller les jeunes afin qu’ils puissent bien élaborer un business-plan et avoir un capital pour commencer, avant d’attendre l’aide des investisseurs ou de l’Etat. Le panel était constitué de trois jeunes chefs d’entreprises innovants.

« Awa Kaba » est une startup créée en 2014, par un groupe de jeunes femmes qui font dans la transformation des produits agro-alimentaires essentiellement locaux pour aider également les agricultrices à écouler facilement leurs produits. « Les défis à relever sont la sensibilisation des sénégalais à connaitre et consommer les produits locaux made in Sénégal transformés, l’accès facile aux consommateurs pour booster l’écoulement des produits ».

« Les difficultés auxquelles nous faisons face sont nombreuses: le manque de soutien des investisseurs et de l’Etat , la lenteur administrative pour la création de la startup, la liaison entre la déclaration de l’impôt et de la fiscalité, le manque d’accompagnement par les structures étatiques qui constituent un frein au développement des startups » déclare Awa Kaba, directrice de la startup, qui porte son nom.

Le manque de financement, la sensibilisation … sont autant de difficultés qui freinent les startups dans leur ascension.

La rédaction