Derrière la « Paix » qu’il prêche, Idrissa Seck et ses officiers préparent un coup d’État (déclaration du Président Abdoulaye Mamadou Guissé)

Conscient qu’un désir de changement ne se manifeste pas à travers la barre infranchissable de 20%, l’éternel perdant, l’homme de Bakka, veut transformer une défaite électoraliste par une stratégie d’un coup d’État postélectoraliste.

Si nous sommes convoqués par le procureur de la république, nous donnerons nos preuves qui démontrent explicitement que le candidat de la coalition Idy 2019, sorti deuxième avec 20%, prépare bel et bien un coup d’d’État.

Idrissa Seck ne pourra jamais accepter la vérité divine encore moins celle des chiffres du 24 Février 2019.

Aujourd’hui’hui, face à un peuple décidé d’accompagner le maitre du temps de l’action et du Sénégal pour Tous, Idrissa Seck utilise l’arme des faibles, le coup d’d’État debout, dont l’acte final sera freiné avant le 02 Avril 2019, date de la prestation de serment du Président élu au suffrage universel à 58,26%, son Excellence le Président Macky Sall.

Face aux lanceurs d’ alertes, le procureur de la république doit s’autosaisir avant que Idy et ses officiers n’entrent en action.

Fait à Pikine, le 14 Mars 2019.

Abdoulaye Mamadou Guissé
SGN du parti politique MCSS Fulla ak Fayda.