Déguerpissements au Parking LSS, à Castors et à Sandaga : Abdou Karim Fofana s’attire les foudres des victimes…

Dakarmidi-  Le Ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique Abdou Karim Fofana  continue de s’installer au cœur de la polémique au sujet des opérations de nettoiement de certains endroits du domaine public, à Dakar. Les victimes des coups de balai si médiatisés, ces derniers jours,  ne comptent pas lâcher du lest. Loin s’en faut ! Au Parking du Stade Léopold Sédar Senghor, elles le décrivent comme la bête à abattre : «Nous ne comptons pas reculer d’un iota dans notre combat contre le Ministre Abdou Karim Fofana qui  détruit nos biens  sans aucune sommation ni concertation préalable. Il est la cause de nos misères. Au jour d’aujourd’hui, il a créé 4.000 chômeurs de plus au Sénégal. D’honnêtes chefs de famille et de mères de famille viennent d’être basculés dans le dénuement total à cause de cet homme allergique au dialogue, à la concertation. Ce même procédé a été utilisé aussi à Castors t à Sandaga. Il fait les choses sans mesure d’accompagnement. C’est inhumain, honteux ! C’est un incapable majeur qui salit le travail, déjà,  entrepris par son Excellence Monsieur le Président de la République Macky Sall pour l’émergence des citoyens sénégalais (toutes catégories comprises) », a dit avec rage, Youssoupha Niang. Le responsable du parti présidentiel à Grand-Médine (Commune de Patte d’Oie), de déplorer le manque de solidarité de ces frères de parti : «Nous, nous étions là depuis la création du parti APR. Nous avons très tôt cru au leadership du Président Macky. De 2012 à nos jours, nous avons participé à toutes les batailles qui ont abouti au triomphe de la cause présidentielle. Nous n’acceptons pas le choix fait sur certains hommes de la trempe d’Abdou Karim Fofana. Lui, il sabote l’œuvre entamée par le gouvernement. C’est un incapable qui entend bâtir une réputation en causant du mal à de vaillants batailleurs. Récemment, le GIE la Restauration de l’Automobile qui compte, lui aussi, 1375 membres, a fait montre de son désir de quitter le pays pour aller voir ailleurs. Ce qui est grave. Nous partageons avec eux ce calvaire». Et les victimes de la furie des Caterpillar de Fofana, de lancer un appel à Macky : «Aujourd’hui, l’heure est grave. Le Président Macky doit prendre la mesure de cette situation qui pourrit et qui risque d’occasionner d’insondables conséquences. Ce Ministère confié à Fofana est trop ample pour lui. Il est incapable de la gérer et pour masquer ses limites, il agit de manière brutale. Il est temps qu’il quitte ce département par ce qu’il est aux abois.»