Décès de Serigne Saliou Amar : le médecin légiste livrera lundi dans l’après-midi les conclusions partielles de l’autopsie

Dakarmidi – Cheikh Amar comme Serigne Bass Abdou Khadr Mbacké sont tous les deux sur Paris, au chevet de Marie Amar, inconsolable, depuis le rappel à Dieu de son fils aîné Saliou Amar. De sources proches du dossier, l’Etat du Sénégal, à travers son ambassade à Paris aurait accéléré en parfaite entente avec les autorités françaises, les procédures d’enquête et de l’autopsie, pour que, dans de brefs délais, la dépouille soit remise à ses parents pour son inhumation au Sénégal.

La France a ses règles draconiennes dont personne n’est exemptée de leur applicabilité. Alors, même si la douleur est profonde, il faudra patienter jusqu’à lundi pour être édifier sur la conduite à tenir et le programme qui vernira la cérémonie funèbre.

Un week-end qui s’annonce long, très long d’ailleurs, empreint d’affliction et de vide, en attendant, aussi, lundi que les pompes funèbres parisiennes rouvrent leurs portes, fermées les samedis et dimanches.

Au même moment, la première dame Marième Faye Sall s’est elle-même déployée à tout point de vue, en dépêchant son frère et bras droit Malick Seck aux côtés des Amar, pour que décemment la dépouille arrive le plus rapidement à Dakar, dans les meilleures conditions puis transférée à Diourbel, ville où reposent son grand-père et une bonne partie de la famille Amar.

Nous y reviendrons

La Rédaction