Coups et blessures volontaires : Le promoteur de lutte Pape Thialis Faye relaxé

Dakarmidi  – Le promoteur de lutte Pape Thialis Faye, arrêté avant de bénéficier d’une liberté provisoire pour coups et blessures volontaires sur la mère de son enfant, a été jugé, ce vendredi, par le tribunal de Dakar.

Le juge, qui a constaté que ce dernier a été victime d’une violation de domicile de la part de la plaignante, a relaxé purement et simplement le promoteur de lutte qui n’a pas manqué de «regretter» son acte.
Il lui a, toutefois, été demandé à remettre la somme de 20 mille francs à la partie civile, en guise d’amende. La fille avait déjà retiré sa plainte.
Joint au téléphone par Seneweb, le sieur Faye dit avoir agi sous le coup de la colère. Ce qui, selon lui, ne veut pas dire qu’il est «violent».