Cheikh Tidiane Gadio: Les violences racistes actuelles au Etats- Unies sont nées de l’esclavage

Plus d’une semaine après la mort de George Floyd à Minneapolis, l’onde de choc n’en fini pas de sonner les Etats Unies. Les afro-américains ne sont pas seuls à crier leur rage. Sur le continent africain, notamment au Sénégal, les réactions se multiplient de la part des leaders d’opinion et des diplomates, après la mort de George Floyd aux USA.

C’est le cas de l’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio (2000-2009), pour qui ‘’ces violences racistes notées aujourd’hui sont nées de l’esclavage de toute forme de violence absolue, de mépris de l’être humain, de marchandisation de l’être humain. Selon lui, »C’est pour ça que la démocratie Américaines telle qu’elle était construite au départ n’avait pas prévu d’inclure les noirs Américains’ ». Et l’ancien ministre des affaires étrangères sous le magistère du président Abdoulaye Wade de poursuivre ‘’il faut que les dirigeants africains condamnent avec fermeté ces violences infligées aux Noirs partout dans le monde’ ».

’’Donc nous, ce qu’on aimerait voir, c’est que tous les pays africains à l’unanimité se présentent aux Nations unies, à l’Assemblée générale, pour soumettre une motion de condamnation ferme des violences infligées aux Noirs et aux Africains-Américains, aux États-Unis et partout dans le monde. Et cela nous semble extrêmement urgent et important’’, a-t-il déclaré sur RFI.