Campagne 2017 :  » Ces Takender de Macky ne méritent pas une confiance renouvelée  » (Cheikh Bamba Dièye)

Dakarmidi – Cheikh Bamba Dièye n’est pas passé par quatre chemins pour attaquer la législature sortante. En tournée dans son fief, à Saint Louis hier mercredi, l’ancien ministre de la Communication a traité de  » Takender  » (ombre), le parlement sortant.

 » Le pays appartient à tout le monde et les responsabilités sont partagées. Aussi faudrait-il que chacun y mette du sien. Ce qui est sûr, c’est que le pays va mal. Aujourd’hui, la corruption, la mauvaise gestion, entre autres maux, ont pris une ampleur qui mérite une introspection. Ce pays est gangrené par le sous-emploi, l’escroquerie et l’utilisation frauduleuse de l’argent public « , dit-il dans les colonnes de Libération.

 » Les Sénégalais sont capables un jour de se rebeller et c’est ce jour-là que nous avons compris l’importance de l’Assemblée nationale. La question aujourd’hui est de fond. Dans un Sénégal de richesses, dans un Sénégal de pétrole peut-il être concevable que nous puissions  avoir une Assemblée  nationale qui est qualifié  comme la plus nulle, moribonde   la plus mauvaise, la plus inexperte et la plus  incapable ? Vous avez dans  » Manko Taxawu Senegaal « , une expertise avérée dans la gouvernance publique, dans la sobriété  de l’action publique « , a clamé Cheikh Bamba Dieye au marché Tene Jiguéne de Saint-Louis, en présence d’une foule composée également de marchands.

La rédaction