Boun Abdallah Dione à l’opposition: « Il y’a des spécialistes du découragement national pour qui, rien ne marche dans ce pays… »

Dakarmidi – Le premier Ministre Mahammad Boun Abdallah Dione était hier, dimanche 25 Février 2018 à Gossas pour lancer la campagne pour la réélection de Macky Sall. S’exprimant lors d’une rencontre avec les militants de la mouvance présidentielle, le chef du gouvernement sénégalais a invité les opposants au régime du Président Macky Sall « à travailler à la formulation d’une offre politique qui dépasserait celle représentée par le Plan Sénégal émergent (PSE), s’ils en ont les capacités ».

D’apres l’Obs, Confiant pour la réélection du président au présidentielle 2019, le Premier Ministre fait des aveux sur les candidats « Si je dis que le président aura un deuxième mandat, c’est parce que j’ai vu deux sortes de candidats dans ce pays: celui qui parle avec son peuple (Macky Sall) et celui qui parle à Macky Sall, car obsédé par le fauteuil présidentiel, pas le peuple. Ce qui arrive ou peut arriver aux sénégalais les intéresse peu. Le chef de l’État, consacre son temps à améliorer les conditions de vie des sénégalais ».

Il continue son discours en citant les programmes comme le Puma, le Pudc, la Cmu et la route Ila Touba  que le Président de la République a mis en place pour les sénégalais.  » Ceux qui s’adressent au chef de l’Etat n’ont pas une bonne stratégie, car on ne bâtit rien, si on se cantonne à faire de l’opposition systématique. Il y’a des spécialistes du découragement national pour qui, rien ne marche dans ce pays. Il y’a des politiciens qui se disent révolutionnaires et tirent sur tout ce qui bouge. Il nous taraudent les neurones avec le pétrole, alors qu’on a pas une goutte de gaz. Par leur immaturité, ils ont créé ce même problème  en Mauritanie en réclamant la publication des accords » assène t-il.

Selon le chef du gouvernement, la « diplomatie de la rue » n’est pas une bonne diplomatie parce que ces politiciens ont allumé un feu en Mauritanie, sans s’en rendre compte. Son levier pour le second mandat, est de pouvoir garantir à Macky Sall un second mandat. Pour cela, ils doivent descendre à la base, écouter les femmes, les jeunes pour pouvoir mieux prendre en charge leurs préoccupations. « Macky Sall soutient les populations de Gossas avec des nominations et des réalisations. On doit être uni autour de l’essentiel, cesser les querelles. Nous devons avoir 100% à la présidentielle de 2019, car les réalisations de Macky Sall dans ce département sont énormes » conclu le Pm.

La rédaction