Bilan de la gouvernance en cours: je m’interroge (Par Babacar Ba)

 

Passés le non respect de la réduction du mandat présidentiel de 7 à 5 ans, du gouvernement à 25 ministres, des 500 000 emplois promis, où en sommes-nous avec les autres promesses des Conseils des Ministres décentralisés?

Qu’en est-il de la gestion sobre et vertueuse avec les nombreux scandales notés avec de lourds rapports des différents corps de contrôle de l’Etat restés sans suite?

Qu’en est-il de l’égalité des citoyens devant la justice avec l’instrumentalisation politicienne de celle-ci et la perception justifiée des populations de règlements de comptes politiques à travers celle-ci?

Où en sommes-nous avec les mesures de portée générale à l’instar du retrait des enfants de la rue, de la réduction des loyers?

Où en sommes-nous avec notre système électoral qui a fini de créer deux types de citoyens: ceux qui ont droit à leurs cartes et ceux pour qui les cartes sont confisquées et leur droit de vote empêché?

Tant de questions qui nous mobiliseront lors de cette exaltante campagne électorale qui s’annonce en 2019, Incha Allah, afin d’édifier le peuple sur le nécessaire changement souhaité. C’est mon intime conviction.

Babacar BA
Président Alternatives Citoyennes