Assemblée Nationale : Sokhna Dieng Mbacké encense Moustapha Niasse et « démonte » Me El Hadj Diouf

Dakarmidi – Pendant que certains comme Me El Hadji et d’autres députés en à finir, tirent sur lui à boulets rouges, Sokhna Dieng Mbacké, député non inscrit porte un regard positif sur son président, Moustapha Niasse. Invitée sur Face2Face à témoigner sur l’homme assez contesté par ses collègues, l’administratrice du parti de la vérité pour le développement (PVD), a déclaré que Moustapha Niasse est une haute personnalité, un homme très correct et pieux qui entretient de bonnes relations avec les députés dont il se soucie des conditions d’épanouissement tout comme il veille au bon fonctionnement de l’hémicycle.

Dans un autre registre, l’épouse de Serigne Modou Kara Mbacké a partagé l’amertume qu’elle ressent lorsqu’elle entend dire que la 12e législature est la plus nulle de l’histoire de cette prestigieuse institution : « Nul en quoi, on a fait notre travail. C’est facile de critiquer du dehors mais ceux qui disent cela seront édifiés à l’heure de l’évaluation », a mis en garde la dame.

S’agissant de l’affaire des vidanges soulevée par le député du peuple Me El Hadj Diouf, la dame, même si très polie dans le discours, n’a pas manqué de réfuter de telles accusations, qu’elle trouve à la limite fallacieuses, ubuesques et sans fondement. Observant la cartographie électorale sans œillère, elle pense, loin de toute extrapolation et de tout excentrisme que le PVD travaille pour avoir 15 députés, synonyme de groupe parlementaire, dans cette 13é législature.

La rédaction