Année académique 2018-2019: Abdoulaye Ndoye met en garde le gouvernement

Dakarmidi – Abdoulaye Ndoye, le Secrétaire général du Cadre unitaire du syndical des enseignements du moyen secondaire (Cusems), a affirmé que le gouvernement sera « le seul et unique responsable des perturbations scolaires, s’il ne respecte pas les accords signés », à quelques semaines de la rentrée.

« Le chef de l’Etat a demandé au gouvernement de veiller à l’application des accords. C’est un aveu de taille, cela prouve que le gouvernement n’a pas honoré ses engagements et dans l’ensemble des accords peinent à être matérialisés », a-t-il estimé.

A l’en croire, si demain, il y a perturbations, le gouvernement sera le seul et unique responsable. « S’il veut la paix dans l’espace scolaire, il est dans l’obligation d’honorer les engagements signés le 30 avril 2018 » fait-il savoir dans les colonnes de PressAfrik.

Par ailleurs, Abdoulaye Ndoye a déploré une trentaine d’écoles sous les eaux et d’autres en état de dégradation avancé, ajoutant que « les conditions ne sont jamais réunies » pour le concept « oubi tey diang tey » (démarrer l’année le même jour que l’ouverture).

La rédaction