Affaire de l’incendie à Saly: Viviane Wade condamnée à payer 200 millions à la Nsia

Dakarmidi – La Cour suprême statuant en Chambre civile et commerciale, s’est penchée hier, jeudi 16 août 2018 sur le recours de L’ex-premiére dame (2000-2012) dans le bras de fer qui l’oppose à la société d’assurance Nsia SA. Viviane Wade devra payer 200 millions de Fcfa à cette dernière .

Le président de la Chambre, El Hadji Malick Sow a d’abord rejeté les moyens évoqués par les conseils de Viviane Wade, qui étaient au nombre de cinq et par lesquels les avocats ont tentés de dégager la responsabilité de Mme Wade dans cette histoire.

Selon la défense, elle n’était pas sur les lieux au moment où l’incendie se produisait. A les en croire, le 14 janvier 2011, jour des faits, elle avait juste demander au gardien de débroussailler les alentours de la villa à Saly. Et ce dernier ayant demandé de l’aide à deux jeunes, ils ont choisi de brûler les mauvaises herbes pour aller plus vite. Malheureusement, le feu s’est étendu jusque dans les maisons voisines et donc à l’hôtel de Lamantin Beach.

Ce qui fait dire à la défense qu’il y’a l’intervention d’un tiers et rien ne justifie la responsabilité de Viviane Wade dans cette affaire. La haute juridiction a, en tout cas, déclaré irrecevable certains moyens et pour d’autres, les a rejetés. Au final le pourvoi a été rejeté.

D’après les échos, dans cette histoire, certains proches de Viviane Wade ont soutenu fermement qu’Abdoulaye Wade lui-même s’est impliqué et avait dédommagé les victimes, à la suite de cet incendie malheureux.

Viviane Wade avait été blanchie, mais elle a perdu en appel. Cette affaire désormais définitivement tranchée, elle est obligée de payer.

La rédaction