Affaire Batiplus : Les détails de l’audition de Cheikh Yérim

Le journaliste se dit offusqué pour avoir été seulement convoqué pour l’affaire Batiplus alors qu’il a parlé, lors de l’émission à la 7Tv, de choses importantes concernant la gestion du pays, notamment l’énergie, la gouvernance.

Il se dit surpris d’être entendu sur l’argent des Farès alors que le directeur de Batiplus Christian Samra (Ndlr: il est sous contrôle judiciaire) se promène librement.

« Pourquoi en 2020 la gendarmerie convoque des journalistes pendant que la famille Farès reste paisiblement impunie », se demande-t-il.

Cheikh Yérim Seck a, par ailleurs, confirmé les 4 milliards avant de renvoyer les gendarmes enquêteurs à son émission lorsque ces derniers lui ont demandé d’identifier les autorités qui seraient intervenues pour que la Section de Recherches restitue une partie de l’argent.

Le promoteur et principal animateur du blog yerimpost dénonce également « le fait d’avoir été menacé » par le ministre de la justice, Me Malick Sall.