Accidents, vols, viols, violences et meurtres: Oustaz Babacar Cissé accuse la déperdition des valeurs…

Dakarmidi- L’actualité nationale reste dominée par une montée  de la criminalité au Sénégal. Des cas de vols, viols et  autres tueries en série s’observent, partout dans le pays. De quoi soulever tout une vague d’indignation de la part des populations qui continuent de déplorer, ainsi, l’insécurité galopante. En prélude à la conférence religieuse de son institution «Daara Al Qu’uran», Oustaz Babacar Cissé a mis le moment à profit pour se pencher longuement sur les racines de la criminalité. A l’en croire : «Depuis quelques temps, la délinquance envahit nos portes. L’on note tout une série de vols, viols, meurtres et de violences inouïes. Des citoyens ont perdu la vie dans ces terribles agissements de nos semblables.  Nous, nous pointons du doigt la déperdition des valeurs. Pour nous, il urge d’opérer un retour vers certaines de  valeurs culturelles mais aussi islamiques. Ces massacres ne sont pas sénégalais. Dans les écoles françaises, il ya intérêt à intégrer l’enseignement islamique. Des textes de nos Maîtres  Soufis comme Serigne Touba Khadimou Rassoul peuvent servir de bréviaire aux jeunes. Il faut dire stop à  ces dérives qui détruit le système sociétal.» Oustaz Cissé de revenir le thème de cette journée : «Cette conférence religieuse que nous organisons, ce samedi, est à sa 5èmeEdition. Le thème tourne autour du  nécessaire ressourcement aux valeurs islamiques pour sauver le Sénégal. Certains de nos apprenants qui ont déjà maitrisé le Saint Coran vont être certifié devant un grand public. Si les gens s’approprient les préceptes de l’Islam, ils n’allaient pas s’adonner à ces boucheries. Des personnalités religieuses, politiques’ Maire Pikine –Est, Issakha Diop ; Maire de la Ville de Pikine, Abdoulaye Timbo ; le délégué des marchands du marché «Sandica», Baye Laye Ndiaye et les notables, Imam Assane Diaw, Djiby Ndiaye, Bathie Mboup, etc. »